Les « Boutique hotel » dont les instagrameuses raffolent

Pour ceux qui ne maîtrisent pas encore les codes insta (dites insta et non instagram), les « instagrameuses » disposent d’un large réseau de followers, au-delà de 10 000 (dites 10K pour être hype) pour être considérée par les marques comme une micro influenceuse. Elles sont les nouvelles égéries des marques, leurs ambassadrices, celles qui vont porter ou tester leurs produits, vanter ses mérites, véhiculer leurs valeurs. Pour promouvoir au mieux leurs marques partenaires, les instagrameuses aiment se faire photographier dans les lieux qui font rêver. Elles ont donc leurs adresses fétiches de boutique hotel aux quatre coins du monde. De Paris à Tokyo, de New-York à Bali : il y a des lieux où il faut en être. « Dis-moi où tu dors, je te dirais combien de followers tu as ». Ainsi une poignée de « boutique hotel » deviennent « the place to be seen ». Si certains établissements ne souhaitent pas capitaliser sur la popularité de leurs visiteurs : « Je sais que mon lieu attire de nombreuses instagrameuses, me confiait Martin, mon hôte du « Boulevard Leopold » à Anvers, « mais je ne découvre leur communauté qu’après coup lorsqu’elles me « taguent » ». A l’inverse, d’autres propriétaires d’établissements ont bien compris le rapport « win/win » de ces visites. En invitant une instagrameuse, d’abord, le lieu se fait connaître auprès de la communauté de cette dernière et c’est souvent plusieurs milliers de personnes qui découvrent le lieu.

Ensuite, c’est une façon d’agrandir considérablement la communauté qui va s’abonner et suivre le boutique hotel. En témoigne « Camellas Lloret » que j’ai visité en avril 2019. Un an, et une dizaine d’invitations de bloggeuses plus tard, le « boutique hotel » a gagné 20 000 abonnés. Un échange de bons procédés plus efficace qu’une campagne de pub sur les réseaux… et surtout plus économique !

Camellas Lloret dans le sud de la France

Camellas Lloret est un petit bijou de déco dans lequel chaque mètre carré est « instagramable ». Son lit vaporeux tout en bois brut et en lin, et qui invite à la rêverie, a séduit Julia Mateian (174K), Olivia Lopez (338K), Kate Tik (181K), Miren Alos (263 K) ou encore Daniela Canny (14K). Dans les chambres : des baignoires sur pieds rétros et des meubles chinés. Et un jardin clos, petit paradis à ciel ouvert : une jolie verrière abrite un salon d’été, un méli-mélo de plantes grasses et une méridienne immaculée. Des palettes, sur lesquelles sont posées des coussins moelleux, sont détournées en salon de jardin cosy.

 

The Ludlow Hotel à New York

Il a un magnifique lobby, une salle de sport avec une vue extraordinaire et il est situé dans le quartier très branché du Lower East Side, mais ce qui plaît dans ce « boutique hotel » new yorkais, c’est avant tout sa salle de bain. 

 

Sa baignoire avec vue sur Manathan et son évier en marbre n’ont plus de secret pour les bloggeuses : Marie von Brehens aka Mvb (1 million d’abonnés), Alicedetogni (229 K), discodaydream aka Lauren Johnson (313K), Laura Craffey (20K), Taramilktea (1,3 Million), orionvanessa (689 K), ont toutes immortalisé cette fameuse salle de bain. Faite le compte, cette salle de bains aura donc été vue par 3, 5 millions de personnes. Dingue !

Les Roches Rouges à Saint Raphael

 

En face de l’île d’Or, sa piscine d’eau de mer naturelle de près de 30 mètres est un voyage dans les années 30. Au temps des premiers congés payés et des premières piscines d’eau de mer. Dans la chambre, une déco très fifties où l’orange, l’ocre et le jaune citron s’harmonisent divinement avec le bleu de la mer… Même si sa piscine est instagramable, ce boutique hotel n’accepte aucune collaboration. Qu’importe ! Cela n’a pas empêché Jeanne Damas (et ses 1,3 millions d’abonnés !) d’y poser ses valises. A noter que la frenchy la plus influente de France ne cite jamais les lieux où elle séjourne. La bloggeuse australienne Saasha Burns n’a pas hésité elle aussi à s’offrir plusieurs nuits à 1000 € la nuit pour le plus grand plaisir… de ses 200 000 abonnés !

 

 

The Bledi Country Club à Marrakech

 

 

Installé sur 15 hectares de jardins verdoyants avec vue sur les montagnes de l’Atlas, ce « boutique hôtel » élégant propose des chambres au mobilier traditionnel. Ce domaine pensé comme un village typique marocain se situe à une dizaine de minutes en voiture de la Medina. Le bar du « boutique hotel » propose différents cocktails à déguster dans les jardins de l’hôtel et une musique jazzy le soir avant le diner… Mais ce que les bloggeuses apprécient particulièrement, et ce qui fait la particularité du lieu, c’est sa serre avec ses plantes luxuriantes.  Jeanne Damas (1,3 M), Nimabenti (623 K), Sabina Socol (485 K) ont toutes posé devant ce sublime jardin d’intérieur.

The NoMad à Los Angeles

Supervisé par Phil Pavel, qui n’est autre que l’ancien patron du Château Marmont du centre-ville de Los Angeles, le NoMad est dans un bâtiment emblématique de la place Giannini, construit dans les années 1920. Conçues par l’architecte et designer français Jacques Garcia, toutes les chambres et suites du “boutique hotel” sont un hommage l’Italie. La palette de couleurs douces est tirée du plafond du hall de l’hotel d’origine italienne datant des années 20 et entièrement restauré.  Ses baignoires ont toutes été testées et immortalisées par de nombreux influenceurs et acteurs comme Belen hostalet (823 K), Theegreatgabs (55 K), davidlopezzz (50 K), Selma blair (2,3 millions).

 

The Standard High Line à New York

Ce “boutique hotel” 4 étoiles doit son nom au fait qu’il enjambe la High Line. La déco est design et épurée mais ce qui fait la particularité du lieu, ce sont les grandes baies vitrées de chaque pièce. De votre douche ou de votre lit, vous avez vue sur Manhattan ou l’Hudson River. Un atout qui en fait un lieu « wahoo » particulièrement apprécié des influenceuses, Eusilva (298 K), et Sabinasocol (485K). Vous avez dit So cool !