La Maison Salvadore,
“boutique hotel” dans la Vienne

Il flotte à la maison Salvadore un parfum de liberté. Liberté de s’affranchir de tous nos codes sociaux pour renouer avec l’essentiel.

Passée la lourde porte de cette maison qui a vu défiler ses 250 ans d’existence, des effluves d’encens et le sourire solaire de Corinne…

Puis l’on découvre une petite cour intérieure qui mêle couleurs du Mexique, le pays de Diego, son “amore”, et atelier de céramique, la passion de Corinne. Ces univers se marient sereinement.

“Il flotte à la maison Salvadore un parfum de liberté”

 

A l’intérieur de la maison salvadore, plusieurs chambres dont la décoration mexicaine change au rythme des visites. « Ici, rien n’est figé, nous explique Corinne. D’ailleurs, vous faites ce que vous voulez avec les objets ».

“Offrez-vous un atelier céramique avec Corinne”

 

Au premier étage, une chambre pourpre, une autre bleue et un étage sous les combles brut et authentique. Deux lits entreposés dans un immense espace et une toute petite chambre cocooning avec sa baignoire sur pieds et sa petite fenêtre sur la cour.

Dans cette charmante cour intérieure, nous avons participé à un atelier céramique avec Corinne qui se forme à cet art depuis 10 ans. Nous la remercions de nous avoir initié à sa passion avec beaucoup d’humanité et de sensibilité.

Prix : 75 euros la nuit / Site : La Maison Salvadore